Clocher de Pierrefontaine-les-Varans (25) photo M. Taland

Clocher de Pierrefontaine-les-Varans
(Doubs) juin 2008


Photo M. Taland
Détails M. Taland / C. Quillon 2016




L'église de Pierrefontaine-les-Varans
Photo C. Briot 2002

L'église de Pierrefontaine-les-Varans , photo C. Briot
L'église de Pierrefontaine-les-Varans
Photo J. Masset octobre 2010

L'église de Pierrefontaine-les-Varans , photo J. Masset

Ci-dessous le clocher de Pierrefontaine-les-Varans, photo J. Masset juin 2009
Le clocher de Pierrefontaine-les-Varans, photos J. Masset Détail du clocher de Pierrefontaine-les-Varans, photo J. Masset L'église de Pierrefontaine-les-Varans au début du XXe siècle
collection de G. Jeambrun :

L'église de Pierrefontaine-les-Varans au début du XXe siècle.
Ci-dessous, l'intérieur de l'église de Pierrefontaine-les-Varans, photos A. Rognon septembre 2016
le choeur de l'église de Pierrefonataine-les-Varans, photo A. Rognon
Passez la souris sur les photos ci-contre pour zoomer.
Utilisez les flèches gauche/droite et haut/bas de votre clavier
pour adapter la taille de la loupe et son grossissement
L'intérieur de l'église de Pierrefonataine-les-Varans, photo A. Rognon

PIERREFONTAINE LES VARANS  Canton de VALDAHON  Communauté de communes des Portes du Haut-Doubs

L’église est sous le vocable de l’Assomption de la Vierge.
Le bâtiment est reconstruit en 1761, la charpente est refaite en 1787, le clocher porche du XIVème est rehaussé en 1761. Le tambour d’entrée, en bois finement travaillé, date du XVIIIème. Rétable et maître-autel en bois polychrome, grille de communion en fer forgé, deux rétables des chapelles, deux aigles lutrin et chaire tous du XVIIIème siècle. Fonts baptismaux en pierre du XVème ou XVIème. L’intérieur est refait en 2002 suite à un incendie.

Source : C. Briot / J. Masset. Ecouter les cloches de l'église de Pierrefontaine-les-Varans sur le site ClochesComtoise.com.

Comme objets dignes de remarque, on peut citer les fonts baptismaux en pierre dure, très élégants et datant de 1448; la chaire en chène sculpté, très élancée et décorée de quatre bas-reliefs, l'un représentant saint-Pierre, patron de la paroisse, les trois autres une tour et des oiseaux becquetant du grain; dans le choeur seize stalles en chène sculpté Louis XIV, provenant des Minimes de Consolation,deux pupitres en chène Louis XV, à l'entrée deux bénitiers en pierre, etc.

Source : Gallet de Recologne in "Voyage archéologique et pittoresque dans la Chaine du lomont " Joseph Jacques éditeur, Besançon 1911.



Retour accueil Clochers de Franche-Comté