Clocher de Pesmes (70), photo C. Quillon

Clocher de Pesmes
(Haute-Saône)

Lignes brisées et fleurettes

Photo C. Quillon octobre 2021
A droite, photo M. Morlin 2005

Clocher de Pesmes, photo M. Morlin L'église de Pesmes vers 1900
document du Ministère de la Culture
base Mérimée

L'église de Pesmes vers 1900, document du Ministère de la Culture

Ci-dessous le site de Pesmes, photo M. Morlin mars 2009

Le site de Pesmes, photo M. Morlin

Détail du motif de tuiles de l'église de Pesmes
photo C. Quillon octobre 2021

Détail du motif de tuiles de l'église de Pesmes, photo C. Quillon

Pesmes et son église vues du ciel, photos O.Merle septembre 2007
Pesmes vue du ciel, photo O. Merle Pesmes vue du ciel, photo O. Merle
Ci-dessous quelques représentations de l'église de Pesmes : à gauche, un tableau de Georges Girardot, peint en 1888 et trois dessins de l'abbé Garneret. Ces images sont tirées du n° 47 de Barbizier (nouvelle série) édité par l'Association Folklore Comtois et publiée avec l'aimable autorisation de l'association.En bas à droite, un dessin de Pierre Bourdin, collection B. Lamblin.
Le choeur et le retable de l'église de Pesmes
photo C. Quillon juin 2020

Choeur et retable de l'église de Pesmes, photo C. Quillon

Le coq neuf, tableau de Georges Girardot Clocher et croix du cimetière de Pesmes, dessin de l'abbé Garneret
La chapelle,d'Andelot, dessin de l'abbé Garneret

Vue sur Pesmes, du clocher de l'église, dessin de l'abbé Garneret

Vue sur Pesmes, du clocher de l'église
dessin de l'abbé Garneret

Chevet de l'église de Pesmes, dessin de Pierre Bourdin

Ci-dessus, dessin de Pierre Bourdin

PESMES  Canton de MARNAY  Communauté de communes du val de Pesmes

Fondée en 1153, la construction de l'église débute dans un style roman bourguignon. De ce premier édifice subsistent le portail et une travée de choeur.
La nef est rebâtie au XIIIème siècle. Au XIVème siècle, la chapelle Saint-Jean-Baptiste est reconstruite à l'emplacement d'une chapelle primitive.
En 1524, le chevet est abattu de sorte à agrandir le choeur d'une travée avec abside. Entre 1555 et 1590, la nef est prolongée d'une travée. Entre 1557 et 1563, deux nouvelles chapelles sont ajoutées. L'église d'origine, avec sa façace du XIIIème sècle, disparaît complètement lors de ce remaniement et les ajouts adoptent le style gothique. L'orgue date de 1727 et est avec celui d'Orgelet, dans le Jura, un des plus anciens de Franche-Comté.
En 1774-1775, reconstruction du clocher détruit par un incendie survenu le 22 septembre 1773. De nouveaux vitraux sont installés en 1945 puis 1970. L'église est sous le vocable de saint Hilaire.

Source : Ministère de la Culture. D'autres photos sur Racines Comtoises.