Clocher de Dambelin (25) photo J. Masset

Clocher de Dambelin (Doubs)
novembre 2011

Photos J. Masset
Ci-dessous, photo O. Pernot août 2000

L'église de Dambelin, photo O. Pernot

L'église de Dambelin
photo J.P. Amphoux 2007

L'église de Dambelin, photo J.P. Amphoux

photo J. Masset 2011

L'église de Dambelin, photo J. Masset

Dambelin vers 1910, collection R. Billon
Dambelin vers 1910, collection R. Billon
Dambelin vers 1950, collection D. Briot

L'église de Dambelin vers 1950

Dambelin en 2002, photo C. Briot

Eglise de Dambelin, photo C. Briot

Dambelin sous la neige, photo M. Taland janvier 2010

Eglise de Dambelin sous la neige, photo M. Taland

Ci-dessous le site de Dambelin, photos J. Masset mars 2009 (à gauche) et août 2013 (à droite)
Autre vue du site de Dambelin, photo J. Masset
Le site de Dambelin, photo J. Masset
Ci-dessous, vue de Dambelin, dessin de l'abbé Garneret publié dans Barbizier l'Almanach populaire comtois, en 1956, document J. Masset

Vue de Dambelin, dessin de l'abbé Jean Garneret

Ci-dessous Dambelin en hiver, photos M. Taland janvier 2010
Le site de Dambelin en hiver, photo M. Taland Le clocher de Dambelin en hiver, photo M. Taland

Ci-dessous détail du motif de tuiles du clocher de Dambelin, photo J. Masset novembre 2006

Détail du motif de tuiles du clocher de Dambelin, photo J. Masset

DAMBELIN  Canton de VALENTIGNEY communauté de communes du Pays de Montbéliard Agglomération

Une église du XVIème siècle fut remplacée en 1726 par l'édifice actuel, sous le vocable de saint Desle et saint Bénigne. Le rétable et le tabernacle sont du XVIIIème siècle. Une statue de saint Jean-Baptiste est du XVème ou XVIème siècle.
L'abbé Jean-François-Nicolas Richard (1799-1866) qui fut curé de l'église de Dambelin pendant 40 ans était passionné de recherches érudites et d'histoire locale. Il écrivit de nombreux ouvrages et monographies en tous genres.
En 1870, il découvrit dans l'église un manuscrit exceptionnel : il s'agit d'un double feuillet de parchemin qui servait de couverture pour un registre de l’état catholico-civil de la paroisse et qui comportait la notation musicale de chants polyphoniques du XIVème siècle.
Ce document une fois restauré a permis aux étudiants du master professionnel de pratique de la musique médiévale de l’université Paris-Sorbonne d'en enregistrer une version sur CD sous le titre "Messe de la Sorbonne" édité en décembre 2011 par les Presses Sorbonne Université.

Source : C. Briot / J. Masset / Route des Communes du Doubs



Retour accueil Clochers de Franche-Comté