Clocher de Breuvannes-en-Bassigny (52) photo E. Ozenne

Clocher de Breuvannes-
en-Bassigny
(Haute-Marne)

Métal

Photos E. Ozenne juillet 2015

Eglise de Breuvannes-en-Bassigny, photo E. Ozenne Intérieur de l'église de Breuvannes-en-Bassigny, photo E. Ozenne
Ancien clocher de l'église de Breuvannes-en-Bassigny, collection E. Ozenne L'ancien clocher de Breuvannes-en-Bassigny
Avant 2010, le clocher était couvert d'un petit dôme surmonté d'un lanternon à deux étages.

Collection E. Ozenne
L'église de Breuvannes-en-Bassigny avec son ancien clocher, collection E. Ozenne L'église de Breuvannes-en-Bassigny avec son ancien clocher, collection E. Ozenne
L'église de Breuvannes-en-Bassigny
dessin d'Yvonne Mélan

Eglise de Breuvannes-en-Bassigny, dessin d'Yvonne Mélan

L'église de Breuvannes-en-Bassigny avec son ancien clocher, photo E. Ozenne Différentes vues de l'ancien clocher
et de son toit provisoire pendant sa restauration,collection O. Ozenne

L'église de Breuvannes-en-Bassigny privée de son clocher pendant sa restauration, photo E. Ozenne

Le site de Breuvannes-en-Bassigny, photo E. Ozenne Le site et l'église de Breuvannes-en-Bassigny,
photos O. Ozenne, à gauche mai 2013, ci-dessous avril 2015

Le site de Breuvannes-en-Bassigny, photo E. Ozenne

BREUVANNES-EN-BASSIGNY  Canton de Poissons  Communauté de communes Meuse Rognon
Eglise est sous le vocable de Saint Rémy. Elle était le siège d'une cure à la nomination de l'évêque de Langres.
La partie la plus ancienne de l'édifice pourrait être la dernière travée de la nef et des bas-côtés, probablement édifiée à la fin du XVème siècle ou du début du XVIème des bases boticulées sont conservées dans les murs goutereaux dans l'axe des contreforts biais.
Les voûtes ont cependant été refaites en 1748 lors de la réedification du choeur. La nef date du début du XVIème siècle mais les voûtes du vaisseau central ont été refaites au XVIIème siècle (une clé de voûte porte la date de 1627).
La tour du clocher et le portail occidental ont été élevés en 1746 et le clocher a été restauré entre 2010 et 2012.

Source : O. Ozenne