Clocher d'Arc et Senans (25) photo M. Morlin

Clocher d'Arc et Senans (Doubs)
Mai 2010

photo M. Morlin










détails G. Painblanc     



Photo G. Painblanc     

Photo G. Painblanc     
Le clocher avant restauration, photo R.N Laurençot, 2003

Clocher d'Arc et Senans (25) photo R.N. Laurençot
L'église d'Arc et Senans en 1903...
collection M. Morlin

L'église d'Arc et Senans en 1903, collection M. Morlin
...en 2002...
photo C. Briot

L'église d'Arc et Senans, photo C. Briot
...et en mai 2003
photo M. Morlin

L'église d'Arc et Senans, photo M. Morlin


Ci-dessous Arc et Senans en avril 2016, photos J. Masset

Clocher d'Arc-et-Senans en 2016, photo J. Masset

Lanternon du clocher d'Arc-et-Senans en 2016, photo J. Masset




Photo J. Masset
     
Porche de l'église d'Arc-et-Senans en 2016, photo J. Masset


Une restauration de l'église d'Arc et Senans a été entreprise en septembre 2009.
Il est possible de suivre le travail étapes par étape sur le site de G. Painblanc auteur des photos ci-dessous.

Le coq de l'église d'Arc et Senans, photo G. Painblanc

Horloge de l'église d'Arc et Senans, photo G. Painblanc


Le site d'Arc et senans, photo G. Painblanc



L'église d'Arc et senans sous les échafaudages, photo G. Painblanc

    ARC ET SENANS   Canton de SAINT-VIT, Communauté de communes du Canton de Quingey.
    Une première église est citée en 1168, démolie en 1753 et reconstruite en 1760. Le clocher est terminé en 1767.
    L’église actuelle, sous le vocable de SAINT BÉNIGNE se situe à Senans, sa construction fut achevée en 1852. Elle abrite un chemin de croix en cuir repoussé.
    Elle possède également de très beaux vitraux. Le clocher a été restauré en 1922 après avoir brûlé à la suite d'un coup de foudre. Il a été de nouveau restauré fin 2009.
    La charpente interieure du dôme est métallique. Il est recouvert d'ardoises rouges, grises et vertes. Il faut noter la présence à Arc et Senans de la Saline Royale, construite en 1775/1780
    classée au titre de patrimoine mondial par l’UNESCO en 1983.

    Source : C. Briot, G. Painblanc

Retour accueil Clochers de Franche-Comté